• carocajot

Comment traverser cette période compliquée et anxiogène et se sentir bien malgré tout ?



Voici des conseils anti-déprime pour prendre soin de vos neurones et vous sentir bien.


Le cerveau est un grand consommateur d'énergie et du coup un grand producteur de radicaux libres pro-oxydants.

Il fonctionne avec des messagers appelés neuromédiateurs et à travers un réseau très denses de neurones et de connections nerveuses.

Il est en ligne directe avec l' intestin, échangeant des messages via l'axe intestin-cerveau.


Comment faire ? Que pouvons nous mettre dans notre assiette ?

L'apport en énergie


L'apport en énergie doit être régulier et constant. Les céréales complètes, les légumineuses, les oléagineux sont une bonne source d'énergie à index glycémique bas, libérant le glucose lentement.


Les anti-oxydants et les vitamines



Faites le plein d'anti-oxydants pour neutraliser les radicaux libres. Vous les trouverez dans les épices, les fruits et légumes les plus colorés comme la betterave rouge, le chou rouge, l'aubergine, les petits fruits rouges ou bleus, la grenade, le curcuma, les clous de girofle ou encore le thé matcha.


Booster votre cerveau avec les vitamines qui lui sont nécessaires.


La vitamine D est une vitamine anti-déprime. Elle va contribuer à améliorer l’humeur, la mémoire et ainsi que la capacité à résoudre toute sorte de problèmes. Elle est fabriquée au niveau de la peau en été grâce au soleil, il faut la prendre sous forme de complément en hiver.




Les vitamines B6, B9 et B12 sont nécessaires à la synthèse des neuromédiateurs, le cerveau a donc besoin de ces vitamines pour faire de la dopamine, la sérotonine ou du GABA.


Vitamine B6 : poisson gras, abats, banane, légumes secs et céréales…

Vitamine B9 : légumes à feuille verte, foie, lentilles…

Vitamine B12 : viande, poissons, œufs.


Certains minéraux sont essentiels




Le magnésium est primordial dans la gestion du stress et de la fatigue et dans le travail musculaire. Il est présent dans les oléagineux, les eaux minéralisées et les légumes verts.

Le sélénium intervient dans les mécanismes de neutralisation des radicaux libres, il est donc protecteur au niveau du cerveau. La noix du Brésil est une excellente source de sélénium.





Mangez mieux gras et enrichissez votre assiette avec les omégas 3


Notre cerveau contient 60 % de graisses, il est donc important lui en apporter de bonne qualité.

Les omegas 3 améliorent la communication entre neurones et le transfert de l'oxygène vers le cerveau

Les sources d'omega 3 végétales sont l'huile de lin, l'huile de colza et les oléagineux. On les trouve aussi en abondance dans les petits poissons gras comme la sardine.



L'axe intestin-cerveau comme pilote de nos humeurs


Le cerveau et notre intestin dialoguent via notre flore intestinale ou microbiote.

Un microbiote pauvre et déséquilibré prédispose à la dépression et à l'anxiété.

Il faut donc nourrir et enrichir notre microbiote.

Les prébiotiques retrouvés dans les fruits, légumes frais, légumes secs, chocolat, thé vert, épices et herbes fraiches vont le nourrir tandis que les probiotiques des légumes facto-fermentés, de la choucroute, du kombucha et du fromage au lait cru vont l'enrichir.



Un dernier conseil ? Oxygénez vous en forêt !





Le cerveau a besoin de beaucoup d'oxygène, promenez-vous en forêt en respirant à fond. Les "bains de forêt" diminuent le niveau de stress, le rythme cardiaque, la pression artérielle et contribuent à réduire la dépression.



13 vues

5, rue Saint-Georges

1400 Nivelles, Belgique

caroline.nutritherapie@gmail.com

Tél : +32 485 35 44 65

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 par WhyConsult